pokercasinosports
Perfect Pair Blackjack
Blackjack
Classic Blackjack
Premium Blackjack
High Roller Blackjack
Jouez au blackjack avec PokerStars Casino

Qu'est-ce que le blackjack ?

 

Le blackjack est l'un des jeux de casino les plus populaires du monde et on y joue depuis des siècles. De nos jours, il se décline sous de nombreuses variantes, dont le blackjack en ligne.

 

Mais quelle que soit celle que vous choisissez, les principes de base restent plus ou moins les mêmes. On y joue avec des paquets standard de 52 cartes et le but est de battre le croupier lors d'un abattage en face à face. Pour cela, la valeur totale de vos cartes combinées doit être supérieure à celle du croupier sans jamais dépasser le nombre magique 21.

 

Si vous êtes à la recherche d'une véritable expérience de casino en ligne, il vous suffit de prendre un siège et de regarder les cartes glisser sur le feutre de la table virtuelle pendant que vous affrontez le croupier.

 

Comment jouer au blackjack

  • Placez une mise.
  • Recevez deux cartes face visible.
  • Le croupier reçoit lui aussi deux cartes, une face visible et une face cachée.
  • Analysez votre main et choisissez entre tirer ou rester.
  • Si par exemple vous avez 13, vous voudrez probablement tirer. Si vous avez 18, il semble préférable de rester.
  • Le croupier révèlera sa carte face cachée.
  • Vous gagnez si le total de votre main est supérieur à celui du croupier, sans jamais dépasser 21.
  • Vous serez payé à une cote de 1:1 pour toute main autre qu'un « blackjack ». Le « blackjack » (obtenu en totalisant 21 avec un As, un Dix ou une figure) paie à une cote de 3:2.

 

Quelles sont les règles du Blackjack ?

 

Il suffit d'obtenir 21 points, n'est-ce pas ? Malgré la simplicité apparente du blackjack, la réalité est plus complexe, car recevoir un As et un Dix n'est pas la seule façon de gagner. Vous pouvez par exemple faire un blackjack, former une main d'une valeur supérieure à celle du croupier, ou le croupier peut perdre.

 

Vous pouvez obtenir 21 avec autant de cartes que vous voulez, mais rappelez-vous que plus vous utilisez de cartes, plus vous avez de chances de sauter. Si vous et le croupier atteignez tous les deux 21, votre main est une « égalité » et votre mise est retournée.

 

Pour pimenter les choses davantage encore, il y a des règles de blackjack qui peuvent vous aider à tirer pleinement partie de vos mains. Vous pouvez séparer votre main et jouer deux mains séparées lorsque vous recevez une paire. Ou vous pouvez doubler face cachée et égaler votre mise d'ouverture, généralement lorsque le total de votre main est inférieur ou égal à 11.

 

Valeur des cartes et stratégie de base

 

Au blackjack, les valeurs des cartes sont les mêmes que celles que vous connaissez en général. Par exemple, les cartes de 2 à 10 valent de deux à dix. Le Valet, la Dame et le Roi valent dix et l'As vaut un ou onze.

 

Main hard

 

Une main hard correspond au total de deux cartes quelconques n'incluant aucun As et elle est ainsi nommée parce que le total des deux cartes présente un risque d'élimination. Même si un 2 et un 3 (équivalant à cinq) constituent par définition une main hard, il s'agit néanmoins d'une main soft, car il n'existe aucun risque d'élimination, et ce, peu importe la carte que vous recevrez par la suite.

 

Main soft

 

Une main soft correspond au total de deux cartes quelconques comportant un As. Avec les mains soft, le risque d'élimination est inexistant, et ce, quelle que soit la carte que vous recevez ensuite. La main soft la plus haute est composée d'un 9 et d'un As (et vaut dix ou vingt).

 

Probabilités du blackjack

 

Depuis leur apparition, les probabilités du blackjack sont sur toutes les lèvres dans l'univers du jeu en ligne. La probabilité qu'un résultat précis se produise dépend de très nombreux facteurs, et c'est ce qui rend le blackjack aussi populaire. C'est le caractère imprévisible de ce jeu qui attire les fans chaque jour par millions dans les casinos en dur et en ligne.

 

Lors d'une partie de blackjack, tout le monde n'a pas la capacité de calculer mentalement les chances qu'un résultat se produise ou qu'une main apparaisse. Toutefois, il existe des calculs plus simples accessibles par la logique. Par exemple, la probabilité que votre première carte soit un As est de 4/52, et celle que votre deuxième carte vaille dix est de 16/51. Si vous vouliez compliquer l'équation, la probabilité d'obtenir un blackjack avec un As en premier serait de (4/52)*(16/51) = 64/2 652 = 0,024 = 1 sur 41,6.

 

Les cotes du blackjack et les équations de probabilité s'élèvent à plusieurs millions. Plus le nombre de paquets de cartes avec lequel vous jouez est élevé, plus les probabilités sont complexes.

 

Quels sont les types de jeux de blackjack disponibles ?

 

L'évolution du blackjack a conduit le jeu à prendre de nombreuses formes au fil des ans. Les diverses variantes de blackjack originaires d'Amérique et d'Europe s'étant imposées parmi les variantes connues de nos jours, les différences peuvent être simples comme le nombre de paquets utilisés dans le jeu. Il existe d'autres différences comme les types de mise, le nombre de séparations autorisé et les restrictions du croupier.

 

Quelles sont les variantes de cartes au blackjack ?

 

Vous trouverez ci-après les différentes variantes de cartes sur lesquelles vous pouvez placer une mise en jouant à certaines variantes de blackjack.

 

Perfect Pair (paire parfaite)

 

Lorsque vous misez sur le fait que vos cartes fermées seront ou non une paire du même rang et de la même famille (par exemple Dame de pique et Dame de pique).

 

Paire de couleur

 

Une paire de la même couleur, mais d'une famille différente. Par exemple toutes les deux rouges ou toutes les deux noires.

 

Paire mixte

 

Une paire comportant une carte rouge et une carte noire.

 

Couleur

 

Trois cartes de la même famille.

 

Quinte

 

Trois cartes qui se suivent de façon numérique. Par exemple deux de cœur, trois de carreau et quatre de trèfle.

 

Brelan

 

Trois cartes portant le même nombre.

 

Quinte flush

 

Trois cartes qui se suivent de façon numérique et sont de la même famille.

 

Brelan assorti

 

Trois cartes portant le même nombre et de la même famille.

 

Histoire du blackjack

 

Découvrez-en davantage sur le jeu de blackjack et son histoire au fil des ans. Des pionniers du jeu aux nuances stratégiques, vous trouverez absolument tout.

 

La première version du jeu de blackjack comprenait les éléments suivants : un paquet de cartes, joueur contre croupier, vainqueurs déterminés par la valeur numérique des cartes. Il s'agissait d'un jeu espagnol, appelé Trente-un (31) et Miguel de Cervantes, plus connu pour Don Quixote, en parlait dans son livre Rinconète et Cortadillo, publié comme l'une de ses douze Nouvelles Exemplaires en 1613. Un jeu de hasard appelé Trente-un figure dans des écrits datant de 1440 (même s'il existe plusieurs jeux sans lien qui portent ce nom).

 

En Angleterre, au 17e siècle, une variante de ce jeu s'appelait le Bone Ace. Dans l'histoire de Cervantes et dans le Bone Ace décrit par Charles Cotton dans The Complete Gamester (1674), un As peut valoir un ou onze. Une version française antérieure au blackjack, appelée Quinze (15) est apparue pour la première fois au XVI siècle. Ce jeu a connu un franc succès dans les casinos français au XIXe siècle. Un jeu de cartes italien appelé le Sette e Mezzo (7 et 1/2) était joué au début du 17e siècle. Le Sette Mezzo utilisait un jeu de 40 cartes (les huit, neuf et dix étaient retirés). Les cartes restantes correspondaient à leur valeur numérique et les figures valaient un demi.

 

Un autre jeu français, le trente-et-quarante (30 et 40) était joué au Casino de Spa en Belgique en 1780. Contrairement à la plupart de ses prédécesseurs, le trente-et-quarante était un jeu de contrepartie. Autrement dit, le casino jouait contre les joueurs et conservait, ou payait, les mises placées par ceux-ci. Ce jeu était aussi la première version à proposer une mise d'assurance.

 

Les règles du blackjack moderne ont été réunies dans le jeu français vingt-un (ou vingt-et-un « 21 ») au milieu du 18e siècle. Parmi les enthousiastes ayant fait la promotion du jeu en France à la fin des années 1700 et au début des années 1800, citons Madame Du Barry et Napoléon Bonaparte.

 

Au 19e siècle aux États-Unis, les casinos ont fini par adopter deux règles en faveur des joueurs. Ainsi, ceux-ci avaient la possibilité de voir l'une des cartes du croupier et de demander à ce dernier de tirer des cartes à 16 ou moins, ou de rester à 17 ou plus. Au début du 20e siècle, le jeu s'est popularisé sous le nom de blackjack. Ce changement de nom est dû à une promotion (abandonnée depuis longtemps après avoir été essayée durant une courte période) qui offrait un bonus si le joueur obtenait 21 avec un As de pique et un Valet noir (Valet de trèfle ou de pique).

 

Suite aux recherches académiques populaires réalisées par le Dr. Thorp et aux travaux ultérieurs menés par des joueurs et des analystes, le blackjack est devenu le jeu de table le plus populaire dans les casinos. Même si les casinos tiraient profit du développement d'une stratégie de base au blackjack, ils ont dans l'ensemble désapprouvé cette pratique. Bien que de nombreuses décisions rendues par des tribunaux aient considéré que le comptage des cartes ne relève pas de la tricherie, les casinos de la plupart des pays peuvent bannir des joueurs pour quelque raison que ce soit. Les casinos individuels modifient également les règles du blackjack (lesquelles diffèrent parfois d'une table à l'autre) : nombre de paquets de cartes différent, pénétration des paquets différente, tirage en contrepartie vs rester sur un 17 soft, limitation des possibilités de séparer et doubler, possibilité d'abandonner ou non.

 

Des livres comme The Big Player, écrit par Ken Uston en 1977 et Bringing Down the House, œuvre de Ben Mezrich parue en 2002, décrivent les fortunes accumulées (et parfois perdues) par les compteurs de cartes de blackjack. Le livre de Mezrich a fait l'objet d'un film à succès, appelé 21.